Mon journalMona

Apprenti Européen

Pâtissier

De Marseille, France

Étudie à Joensuu, Finlande

Mona, jeune pâtissier en formation chez Les Compagnons du Devoir, a choisi de partir se former à la pâtisserie finlandaise pendant 6 mois au sein du centre de formation PKKY en Finlande

mercredi 24 janvier 2018

Mona, pâtissier en Finlande

Mona, jeune pâtissier en formation chez Les Compagnons du Devoir, a choisi de partir se former à la pâtisserie finlandaise pendant 6 mois au sein du centre de formation PKKY en Finlande.

 « Je ne connaissais pas du tout la Finlande, c’était donc l'occasion de découvrir une nouvelle culture, de nouvelles recettes et de nouveaux paysages. Je travaille à Joensuu dans un petit salon de thé situé dans une bibliothèque. J'y fais du pain, des cakes, gâteaux, sandwiches et brioches. J'ai passé un mois à l'école, les 5 suivants se feront en entreprise. Je vis en colocation avec une itinérante boulangère, elle aussi en mobilité longue, dans un immeuble qui n'accueille que des étudiants.

Le week-end, je visite la ville, ses parcs et ses alentours avec les autres itinérants. Des séjours en Laponie et à Helsinki sont évidemment prévus. La semaine, je profite de mon temps libre pour sortir avec mes amis, faire les courses, regarder des séries et apprendre le japonais. En finlandais, je comprends essentiellement les ingrédients des recettes, je sais dire «bonjour», «au revoir», «merci» et me présenter mais je parle essentiellement anglais avec les Finlandais. Avant d'arriver en Finlande, je n'avais jamais entendu cette langue.

Le rythme de vie des finlandais diffère complètement du nôtre. Ils mangent très tôt le midi et le soir. Les restaurants ferment vers 21h la semaine et vers 19h-20h le week-end. L'heure à laquelle les français iraient au restaurant ! De même pour les magasins, supermarchés et centres commerciaux. Les finlandais ont une alimentation saine : les légumes et les soupes sont privilégiés. Ils sont en avance sur nous en ce qui concerne les options sans gluten, sans lactose, végétalien et végétarien.  Ces alternatives sont systématiquement proposés peu importe où l’on mange, même dans les cantines d’école.

La pâtisserie et la boulangerie sont principalement des métiers de femme, totalement à l'inverse de chez nous ! De ce fait, le sexisme est inexistant. L'environnement au travail est plus sain qu'en France. Les Finlandais évitent les heures supplémentaires et quasiment personne ne travaille le dimanche. Des pauses sont imposées aux salariés. Les semaines de 72h n'existent pas en Finlande.  En ce qui concerne mon métier, les Finlandais n'ont pas la culture de la pâtisserie et du pain, mais j'ai découvert de nouveaux produits et une nouvelle façon de faire. »

Photo Finlande2

Photo Finlande2

Photo Finlande1

Photo Finlande1

Photo Finlande2
Photo Finlande1